Vent de Raison

Rabobank et Shell se disputent le fournisseur d'énergie Eneco

S'acheter une conscience se dit "s'acheter un profil plus durable"... Faut-il rire ou pleurer ? Pour ceux qui n'ont pas encore compris que les lobby nucléaires et pétroliers s'approprient l'éolien non pas par amour de la planète ou pour sauver le climat mais pour se "verdire" la conscience et augmenter les bénéfices.

 

La compagnie pétrolière Shell et la banque Rabobank sont les derniers candidats sérieux à l'acquisition du fournisseur d'énergie Eneco, écrit samedi le journal néerlandais De Telegraaf. L'entreprise, actuellement propriété de 44 communes, est en cours de privatisation. Le Japonais Mitsubishi est également toujours dans la course mais semble toutefois n'être qu'un outsider. En achetant Eneco, Shell et Rabobank veulent tous deux prendre une direction différente et devenir, grâce à cette transaction, une entreprise au profil plus durable.

Lire l'article sur : lalibre.be ( 09/11/19 )
>> Rabobank et Shell se disputent le fournisseur d'énergie Eneco